Et si vous profitiez d’un cycle Savoir Rouler à Vélo avec l’aide de Génération vélo ?

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je souhaitais vous parler d’un dispositif vous aidant à lancer un cycle Savoir rouler à vélo dans votre école. Ce dispositif s’appelle génération vélo. Il vise à faciliter la mise en place de formations dans les établissements scolaires du primaire par des intervenants agréés.

En effet, en 2019 le gouvernement a lancé le programme SRAV « Savoir Rouler à Vélo » afin de permettre aux enfants de se déplacer à vélo en autonomie et en sécurité avant leur entrée au collège.

Qu’est-ce que Génération vélo ?

Génération Vélo est un programme de financement porté par la Fédération française des Usagères et Usagers de la Bicyclette , la FUB.

Il participe au déploiement du « Savoir Rouler A Vélo » auprès des enfants de 6 à 11 ans et participer ainsi à faire émerger une génération vélo.

Il vous aide à organiser des sessions de Savoir Rouler à Vélo (SRAV) en faisant le lien entre votre établissement, la collectivité et les intervenants extérieurs.

Le programme accompagne le déploiement de ces enseignements grâce à des financements, l’accès à un annuaire d’intervenants agréés et à des formations.

Voici l’ensemble des actions menées :

Que comprend le programme « Savoir Rouler à Vélo » (SRAV) ?

Cette formation de 10 heure minimum est réalisée par un intervenant agréé.

Il se compose de 3 blocs, 2 réalisables au sein des murs de votre école et un bloc en situation réelle sur les voies de circulation autour de votre école.

– 1er bloc : Savoir pédaler : maîtriser les fondamentaux du vélo. Vos élèves apprendront à maîtriser un vélo, freiner, zigzaguer, franchir de petits obstacles le plus souvent dans la cour de l’école avec leurs propres vélos.

– 2ième bloc : Savoir circuler : découvrir la mobilité en milieu sécurisé. Vos élèves auront toute une partie sur la signalisation routière, la compréhension des panneaux, des marquages au sol, le respect des voies cyclables et leur utilisation.

– 3ième bloc : Savoir rouler à vélo : se déplacer en situation réelle. Avec l’aide de l’intervenant, vous-même et des parents bénévoles vous encadrerez une sortie vélo en situation pour permettre à vos élèves de rouler à vélo en autonomie et en sécurité.

Il s’agit donc d’une formation que je trouve très dense et indispensable pour nos futurs élèves, surtout dans l’optique de déplacement autonome à partir du collège. Le cycle 2 et le cycle 3 doivent contribuer à former cette autonomie.

Vous serez accompagnés tout au long du processus par Génération Vélo et tout au long de la formation de vos élèves par un intervenant qualifié et agréé.

Comment en savoir plus et en bénéficier ?

Déjà si vous souhaitez avoir le retour de collègues vous pouvez découvrir le témoignage de quatre enseignants qui ont testé le dispositif.

Vous avez envie d’engager votre école dans le programme ?

Parlez-en à la direction de votre établissement et invitez là à consultez le site de Génération Vélo.

https:/generationvelo.fr/enseignants

https://generationvelo.fr/

Ludiquement vôtre

Monsieur Mathieu

Article écrit en partenariat avec Génération vélo

Je vous raconte mon premier salon de l’agriculture

Comme vous le savez certainement le salon de l’agriculture s’est achevé le week-end dernier et il y a deux semaines, le mercredi 1er mars je me suis rendu à mon premier salon de l’agriculture.

Première impression ça « respire » la campagne.

Dès votre entrée dans le salon vous êtes dans le vif du sujet et il faut faire attention où vous mettez les pieds. Il y a en effet de nombreux déplacements d’animaux pour aller participer aux concours sur les différents « rings » (sorte d’arènes en sable où les plus beaux animaux sont présentés) J’ai réussi l’exploit de revenir avec des baskets blanches et propres je ne me l’explique pas^^

 

 

 

 

 

 

Deuxième impression : le monde !

Énormément de visiteurs même le matin (je suis arrivé à 9h30) et des animaux en nombre ! Il faut parfois attendre pour pouvoir entrer et passer la file sécurité mais globalement la circulation est fluide c’est très bien organisé. Dans le salon en lui-même comme la foule est répartie entre les 7 halls on circule très bien également.

Dernière impression : la taille !

Je me suis déjà rendu à plusieurs salons à Paris-expo porte de Versailles mais je n’ai jamais vu un salon qui occupait quasiment tous les Halls, je pense d’ailleurs que je n’ai pas eu le temps de tout voir tellement c’était étendu d’où mon envie de revenir l’an prochain ! Entre les exposants, les « rings » de concours, les stands de dégustation vous ferez allègrement vos 10 000 pas en une demi-journée !

Une visite à faire avec votre classe

 Je suis revenu enchanté du salon où j’étais invité par un partenaire Interbev.  J’ai été époustouflé par le monde, la variété des acteurs de l’agriculture présents mais aussi les activités proposées aux enfants, en particulier sur le stand Flexival d’Interbev ou encore celui des produits laitiers ou des céréales.

 

 

 

 

 

Je n’exclue pas d’ailleurs de revenir mais cette fois-ci avec ma classe pour profiter de la présence des éleveurs, des animaux mais aussi des animations ludiques et pédagogiques dans le cadre d’un projet d’année par exemple.

 

 

Pour nos élèves citadins ce serait une découverte incroyable ne serait-ce que par la quantité halucinante d’animaux présents sur place mais aussi les produits du terroir de nos régions. Il y a vraiment matière à bâtir un projet très riche autour de la biodiversité mais aussi de l’alimentation. Leur faire découvrir les filières, les méthodes des agriculteurs, les régions et les terroirs afin qu’ils découvrent d’où vient leur alimentation.

Ma participation au Game Arena

Dans le cadre de l’opération « Mon assiette ma planète » proposée par Interbev dont je vous parlais déjà dans cet article l’an passé, j’ai donc été invité à venir observer et participer aux animations présentes sur le salon.

J’ai d’ailleurs été interviewé à mon arrivée, je vous laisse découvrir ma réaction enthousiaste à chaud : Interview de M Mathieu

Déjà en arrivant le décor est impressionnant, une petite arène est réalisée en ballots de paille, un grand écran est installé sur une immense arche en bois.

 

 

 

 

 

 

 

Côté intervenants c’est très riche, 1 animateur et une diététicienne sont présents et animent l’un des 4 scénarios proposés par le jeu.

Des étudiants en école d’agriculture gèrent la partie technique, notamment la console de jeu vidéo et les changements de projection.

Le groupe d’une vingtaine d’enfants est divisé en deux, les rouges et les bleus et ils ont un pion d’équipe que les animateurs font avancer sur une piste lumineuse sous le grand écran.

L’animation est très rythmée et les enfants participent beaucoup ! Pour les besoins du salon l’animation a été écourtée à 35-40 minutes mais dans vos classes elle peut durer jusque 1h30.

 

L’animation du jeu alterne entre des quizz sur l’agriculture, le développement durable mais aussi des défis sportifs et des jeux vidéo à partir de la console switch pour faire « bouger les enfants »

 

 

L’animateur fait rire, participer les enfants, les relance, j’ai trouvé ça très vivant et dynamique. La diététicienne coanime et apporte son expertise en précisant les termes mais aussi en apportant du contenu pédagogique sur l’équilibre alimentaire, les familles d’aliments, l’origine des aliments (végétale/animale). Le contenu global de l’animation est très riche et permet de beaucoup rebondir dessus en classe.

Les 6 thématiques abordées lors des différentes sessions étaient :

  • L’équilibre alimentaire,
  • L’environnement
  • L’origine des aliments
  • La vie à la ferme
  • La biodiversité
  • L’alimentation durable

Après une session d’observation me voilà lancé dans le bain moi-même à animer le jeu comme vous pourriez le faire en classe !

 

 

 

 

 

 

 

J’ai pris beaucoup de plaisir à coanimer cette session. Les enfants connaissaient beaucoup de choses mais découvraient également beaucoup du monde rural qu’ils connaissent peu. Le support de l’animation est parfait et la participation des enfants est vive et bien engagée.

Si une telle animation vous intéresse dans votre classe ou votre école, vous pouvez vous inscrire et bénéficier gratuitement de cette grande animation et ce jeu où que vous soyez en France métropolitaine.

Pour ce faire rendez-vous sur le site « Mon assiette, ma planète »

 

Ludiquement

M Mathieu

 

Article écrit en partenariat avec Interbev et l’opération « Mon assiette, ma planète »